Participer aux enquêtes

L’un des objectifs du projet "Les parlers du Croissant" est de recueillir des données sur les parlers d’un maximum de communes du Croissant. Le Croissant étant une région relativement grande, il ne nous est malheureusement pas possible de mener des enquêtes dans chaque commune.

Nous proposons donc, via cette rubrique, une présentation complète de notre méthodologie d’enquête, afin de permettre aux locuteurs du Croissant de participer activement aux enquêtes menées par les membres du projet, ou même de mener eux-mêmes des enquêtes sur leur propre parler local.

Présentation générale

Le projet vise à recueillir des données sur les parlers du Croissant. Ces données serviront, entre autres, pour des études comparatives ainsi que pour faire des cartes linguistiques et constitueront des ressources pour les générations de chercheurs à venir travaillant sur les langues de France ou du monde.

Pour chaque commune, nous devons enregistrer un questionnaire d’environ 1000 mots, classés par thèmes. Il s’agit d’un questionnaire-type que les membres du groupe de recherche ont constitué. En outre, nous devons également enregistrer la conjugaison de plusieurs verbes, également présentée dans un questionnaire.

Il ne s’agit pas uniquement de collectage des mots, mais également d’enregistrement de leur prononciation par les locuteurs (personnes ayant parlé un parler local avec leurs parents ou leur famille proche dès leur enfance dans le cadre familial). Il est donc nécessaire que les locuteurs acceptent que leur voix soit enregistrée et que les fichiers soient ensuite archivés au CNRS et mis en ligne sur les sites Internet d’archivage (la mise en ligne peut être refusée par les locuteurs si cela les dérange).
Les fichiers oraux ne contiendront aucune information personnelle et le nom des locuteurs pourra être anonymisé s’ils le demandent.

Pour pouvoir être traités (informatiquement), les enregistrements doivent être assez clairs et ne pas trop contenir de bruits autres. Pour cette raison, il est important que peu de personnes soient présentes lors des enregistrements (deux ou trois personnes maximum). Il faut éviter que plusieurs voix ne se chevauchent. Il faut également éviter dans la mesure du possible : (i) les bruits de cuisine (casseroles qui s’entrechoquent, vaisselle qu’on lave, robinet), (ii) les bruits produits par les animaux (poules, chiens…), (iii) les bruits produits par des véhicules à moteur (tracteurs, voitures si l’on est à proximité d’une route). Le mieux est de se mettre dans une pièce séparée du reste de la maison (salon, bureau…) et si possible un peu isolée. Ces contraintes sont nécessaires pour la qualité et la pérennité des enregistrements.

Les parlers locaux varient beaucoup d’une commune à l’autre. Aussi, il est préférable (mais pas forcément indispensable – dans le doute n’hésitez pas à nous contacter) de travailler avec des personnes ayant vécu toute leur vie dans la même commune, afin de limiter les interférences avec d’autres parlers.

Matériels

Dans le cadre du projet, les enquêteurs utilisent des enregistreurs numériques. Pour être utilisables, les enregistrements doivent impérativement respecter les critères suivants :

  • Fichiers au format WAV (le format MP3 ne doit pas être utilisé).
  • Qualité 44kHz - 24bits (une qualité inférieure posera problème pour une exploitation informatique).

Formulaires d’autorisation

Afin de permettre l’archivage et l’utilisation, à des fins scientifiques, des données enregistrées, il est indispensable que les enregistrements soient accompagnés d’un formulaire d’autorisation signée par les locuteurs. En effet, sans autorisation explicite des locuteurs enregistrés, les enregistrements ne peuvent être ni archivés, ni étudiés par les membres du projet de recherche.

Par ailleurs, il est important, pour des raisons scientifiques, de disposer d’informations sur les locuteurs enregistrés. Ces informations (que nous appelons « métadonnées ») permettent de mieux situer le parler au sein de l’ensemble Croissant. Elles permettent également de mener des recherches sociolinguistiques sur les parlers du Croissant.

Les membres du projet ont mis au point des formulaires : formulaire d’autorisation et formulaire de métadonnées. Nous vous conseillons de nous contacter pour plus d’information (voir les informations de contact en bas de la page).

Questionnaires

Les membres du projet ont mis au point plusieurs questionnaires, que l’on peut regrouper de la manière suivante : un questionnaire du lexique « fondamental », trié par types (noms, pronoms, etc.) ainsi que par thèmes (animaux, vêtements, etc.) ; un questionnaire de conjugaison de plusieurs verbes ; des questionnaires plus spécifiques concernant certains points précis de lexique ou de grammaire.

Questionnaires lexicaux
Questionnaire de conjugaison